Langue amazigh : Le ministère des Habous dément les propos prêtés à un prédicateur

Le ministère marocain des Habous et des Affaires islamiques a démenti, dans un communiqué, les informations publiées par certains journaux, en particulier les communiqués de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) et l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH), concernant des propos prêtés à un « imam » sur la langue amazigh dans une mosquée à Rabat.

Le ministère souligne que la personne à laquelle ont été prêtés ces propos n’est pas un imam mais un prédicateur chargé par le conseil local des oulémas de Rabat, précisant que les personnes présentes, au nombre de 40 environ, ont formellement démenti, dans un témoignage écrit adressé au ministère, que l’orateur ait insulté la langue amazigh.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.