Grève des aiguilleurs du ciel français: les compagnies aériennes priées de réduire leurs vols sur les aéroports parisiens

La Direction générale de l’aviation civile en France (DGAC) a prié lundi les compagnies aériennes de réduire leurs vols sur les deux aéroports parisiens Orly et Roissy Charles-de-Gaulle, en raison de la grève des aiguilleurs du ciel français, annoncée pour mercredi.

Dans un communiqué, la DGAC, qui regroupe les 4.400 aiguilleurs du ciel français, a invité les compagnies aériennes à supprimer 50 pc de leurs vols prévus sur l’aéroport d’Orly et 20 pc de ceux attendus sur Roissy Charles-de-Gaulle.

Cinq syndicats de la DGAC ont appelé la semaine dernière à une grève pour mercredi, en guise de protestation contre la suppression de 500 emplois et la remise en question de leur statut.

Le préavis, lancé par l’intersyndicale (CGT-CGC-FO-Unsa/Iessa-Unsa/Icna), court de mardi soir à jeudi matin.

Les syndicats se mobilisent contre un projet, annoncé en début d’année, visant la création d’un opérateur de contrôle aérien unique pour la France, l’Allemagne, la Suisse et les pays du Benelux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg).

Les syndicats craignent que ce projet, soutenu par le gouvernement français, entraine le démantèlement de la DGAC, ce qui signifiera, selon eux, « la sortie de tout ou partie des services et de ses personnels du cadre de la Fonction publique d’Etat ».

Les aiguilleurs du ciel ne bénéficieraient donc plus de leur statut de fonctionnaires.

En janvier et février derniers, une mobilisation des syndicats contre ce même projet avait entraîné de fortes perturbations sur le ciel français.(MAP)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.