Classement Doing Business : Le Maroc est à trois pas du top 50

Classement Doing Business : Le Maroc est à trois pas du top 50

Dans le classement Doing Business 2020, publié ce jeudi 24 octobre par la Banque mondiale à Washington, le Maroc gagne 7 places par rapport à l’année dernière et se hisse au 53ème rang mondial sur 190 pays.

Compte tenue de sa fulgurante progression dans le classement du Doing Business 2020 de la Banque mondiale, le Maroc fera à coup sûr, son entrée très prochainement dans le top 50 mondial des pays offrant le meilleur environnement des affaires.

Selon le rapport Doing Business de la Banque Mondiale, le Royaume occupe déjà le haut du podium dans la région du Maghreb Arabe, devançant la Tunisie classée 78ème, la Mauritanie 152ème, l’Algérie 157ème et la Libye à la 186ème place.

Même dans la région MENA (Afrique du Nord et Moyen Orient), le Maroc fait mieux que certaines monarchies pétrolières comme l’Arabie saoudite le Sultanat d’Oman, le Qatar ou le Koweït.

Dans le classement Doing Business 2020, le Maroc se positionne dans la région MENA, derrière les Émirats Arabes Unis (16ème) et le Bahreïn (43ème), mais devance l’Arabie saoudite (62ème), Oman (68ème), la Jordanie (75ème), le Qatar (77ème), la Tunisie (78ème), le Koweït (83ème) et l’Egypte (114ème).

Cette performance est à mettre au crédit des importantes réformes introduites au cours des dernières années dans le Royaume, ayant facilité l’environnement des affaires et les activités des entreprises et consolidé l’attractivité du pays.

Le Maroc s’est en même temps, nettement rapproché des normes en vigueur dans les grandes économies mondiales, grâce à l’amélioration des cadres juridiques et réglementaires pour les entreprises, la numérisation des procédures administratives, la création de plates-formes digitales pour les services et les guichets uniques…

Le gouvernement marocain ne s’arrête pas à ce stade, bien au contraire il maintient le cap dans ses réformes pour devenir plus attractif aux yeux des investisseurs et des capitaux étrangers dans divers domaines.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.