Les banques tunisiennes ont prêté 224 millions d’euros sans garantie au clan Ben Ali

Les banques ont prêté aux entreprises des clans Ben Ali/Trabelsi un total de 2,5 milliards de dinars (1,3 milliard d’euros), dont 430 millions (224 millions d’euros) sans garantie de remboursement, a indiqué hier le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT) à l’AFP.

Le secteur bancaire a financé 182 entreprises économiques des familles Ben Ali, Trabelsi et d’autres personnes qui leur sont liées. Le financement est évalué à 2,5 milliards de dinars, soit 5% de l’ensemble des financements accordés par les banques dans le pays. Les noms des banques prêteuses, qui appartiennent au secteur public et privé, n’ont pas été précisés. Selon le gouverneur, 71% de ces financements sont récupérables, il y avait des garanties.

Mais 430 millions de dinars (224 millions d’euros) représentent des crédits à risque, il n’y a pas de garantie de les recouvrer. Sur les 2,5 milliards de dinars, 1,3 milliard ont été attribués pour lancer 4 projets : Tunisiana et Orange (dont les gendres de l’ancien président Sakher el-Materi et Marwan Mabrouk sont les principaux actionnaires), Ciments de Carthage et Tunisie Sucre.(Infomédiaire)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.