Un groupe espagnol d’industrie chimique s’installe au Maroc

Le groupe espagnol ADI, spécialisé dans la distribution des produits chimiques, vient d’ouvrir une filiale à Casablanca, a-t-on appris, vendredi, auprès du groupe.

Le choix a été porté sur le Maroc car il constitue l’un des marchés émergents d’Afrique du Nord, a indiqué Xabier Rigola, directeur des opérations internationales d’ADI dans une déclaration à la MAP, ajoutant que l’ouverture de cette filiale, pour un investissement de 400.000 euros, s’inscrit dans le cadre de la politique d’internationalisation des activités du groupe.

Présent déjà en France et au Portugal, le groupe espagnol, basé Barcelone, vise à réaliser un chiffre d’affaires de trois millions d’euros au Maroc en trois ans, a précisé Rigola.

De son côté, le directeur général du Groupe ADI, Albert Cardellah, a souligné que les responsables de l’entreprise sont confiants quant au succès de la filiale de Casablanca.

Après plusieurs expériences réussies en France et au Portugal, le groupe compte faire valoir son modèle de gestion au Maroc, a expliqué Cardellah dans un communiqué du groupe parvenu à MAP-Madrid.

L’activité du groupe sera centrée au Maroc, notamment sur les secteurs de la construction, du textile et de la peinture.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.