France: Un déficit commercial qui s’intensifie

Le déficit commercial de la France accuse le coup au premier semestre 2010. Conséquence directe de la hausse des cours du pétrole et d’un euro faible, il s’est creusé de 4,1 milliards d’euros.

Le déficit commercial a ainsi atteint 24,5 milliards d’euros, contre 20,4 milliards au second semestre 2009, a indiqué le ministère de l’Economie. En effet, les trois quarts de cette dégradation sont directement liés à la note énergétique de la France, selon la secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Anne-Marie Idrac.

Au cours du premier semestre 2009, le prix du baril était en moyenne de 40 euros. Ce semestre, il a été à 58 euros. Ceci s’explique à la fois par la hausse du prix du pétrole et la baisse de l’euro. Ainsi la facture énergétique de la France s’en trouve renchérie et le déficit en souffre…!

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.