Maroc : Lancement prochain des études techniques d’une zone industrielle à Tarfaya

Maroc : Lancement prochain des études techniques d’une zone industrielle à Tarfaya

Les études techniques relatives à la future zone industrielle de Tarfaya vont être bientôt lancées par la wilaya de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra (sud du Maroc).

L’adjudicataire du marché, estimé à 85 millions de dirhams devra réaliser notamment des études d’assainissement et des eaux pluviales, de la voirie, du réseau d’eau potable, d’électrification et d’éclairage public ainsi que celles du génie civil et du câblage téléphonique.

Ces études vont durer un an, indique la wiyala. Le consultant assurera, en outre, le suivi des chantiers de toutes les voiries et réseaux divers, et ce, durant la réalisation des travaux.

La nouvelle zone industrielle devra contribuer à insuffler une nouvelle dynamique économique et industrielle pour la région sud du Royaume.

Le projet, qui s’inscrit dans le cadre du développement socio-économique des provinces du Sud et le renforcement de leur attractivité territoriale auprès des investisseurs, devra s’étendre sur une superficie de 35 hectares.

Rappelons, par ailleurs, que Tarfaya abrite aujourd’hui le plus grand parc de production d’énergie éolienne en Afrique. Mené par Nareva Holding et le français GDF-Suez, le parc solaire a nécessité un investissement de 5 milliards de dirhams.

La société énergétique marocaine Nareva avait lancé fin 2016, son cinquième projet comme producteur indépendant pour près de 400 millions d’euros près de la ville de Boujdour située au Sahara occidental.

L’électricité est destinée à être vendue à des clients industriels comme Lafarge Holcim Maroc, l’OCP, Sonasid, Ciment du Maroc, ou Air Liquide Maroc.

Labellisé COP22, ce projet de Tarfaya confirmé le 8 décembre dernier, porte sur le développement, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance du parc éolien. Mais à cela s’ajoute la construction d’une ligne électrique de 400 kV sur 250 km  pour raccorder ce futur parc éolien au réseau de distribution de l’ONEE via un poste à Laâyoune.

La mise en service du parc est annoncée pour décembre 2018. Nareva indique que le taux d’intégration industriel marocain du projet sera de l’ordre de 60%.

 

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.