Côte d’Ivoire: Exploration de 22 nouveaux blocs d’hydrocarbures

Côte d’Ivoire: Exploration de 22 nouveaux blocs d’hydrocarbures

La Côte d’Ivoire a débuté mercredi, un nouveau cycle d’octroi de licences pour l’exploration de 22 nouveaux blocs d’exploration d’hydrocarbures. L’annonce a été faite par le ministre ivoirien du pétrole, de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables, Thierry Tanoh, qui a indiqué que son gouvernement entendait le faire « rapidement et efficacement » sans se donner de limite dans le temps.

Il a fait savoir que la procédure d’octroi des licences se fera de deux manières. « Si nous obtenons une manifestation d’intérêt pour un bloc, nous négocierons directement avec le soumissionnaire », a indiqué M. Tanoh, comme première option. pour la seconde option, il fait noter que « si plusieurs parties expriment un intérêt pour un même bloc, alors il y aura un processus d’appel d’offres pour ce bloc ».

En déplacement à Cape Town en Afrique du Sud, pour une campagne de promotion pétrolière, le ministre Thierry Tanoh a présenté aux compagnies pétrolières, les opportunités d’investissement dans le bassin sédimentaire ivoirien. La Côte d’Ivoire, avec sa façade maritime de près de 500 kilomètres, dispose d’un potentiel pétrolier important, s’est-il vanté. Le bassin sédimentaire ivoirien compte 48 blocs pétroliers dont 4 sont en production et 11 autres en phase d’exploration.

Il a expliqué que le gouvernement ivoirien s’est engagé depuis plusieurs années à mettre en valeur le potentiel pétrolier et gazier dudit bassin sédimentaire dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant. Abidjan veut faire de ce secteur, un véritable pilier de notre économie en vue de l’émergence à l’horizon 2020, a-t-il martelé.

La Côte d’Ivoire produit actuellement 40 000 barils de pétrole par jour et un peu plus de 240 millions de pieds cubes de gaz par jour.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.