Afreximbank se dit prête pour accompagner le développement du commerce intra-africain

Afreximbank se dit prête pour accompagner le développement du commerce intra-africain

Un séminaire de la banque africaine pour l’import-export (Afreximbank) est organisé du 06 au 09 novembre sur l’Ile de Sal au Cap-Vert, avec pour objectif d’identifier les moyens de développer les échanges commerciaux intra-africains.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le Président Directeur Général d’Afreximbank, Benedict Oramah est revenu sur les paramètres nécessaires au développement du commerce intra-africain.

Il a cité entre autres, l’atténuation du risque par des mécanismes dédiés, la mise à disposition d’une panoplie de garanties et d’instruments financiers allant des garanties  aux instruments de couverture complexes.

Pour Oramah, les innovations majeures introduites par les nouvelles technologies, ne doivent pas être ignorées. « Ces solutions technologiques à l’instar des bit coins, offrent de nouvelles possibilités», a-t-il ajouté, soulignant que les banques commerciales  africaines et Afreximbank sont prêtes à accompagner le commerce africain dans ce nouveau contexte.

Il n’y a pas de croissance économique sans croissance du commerce, a renchéri le ministre des Finances du Cap-Vert, Olavo Correia, estimant que le renforcement du climat de confiance est nécessaire pour augmenter le niveau du commerce inter africain (13%) et la part du commerce africain (2%) dans le commerce mondial.

Aussi, a-t-il rappelé que le développement des instruments créatifs, comme le factoring (affacturage) et le leasing, est nécessaire pour amplifier l’élan du commerce africain.

Il est à indiquer que de part sa situation géographique, le Cap-Vert ambitionne de se positionner en tant que plateforme logistique dans le commerce entre l’Afrique, l’Europe et les Amériques.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.