Consolidation de la coopération économique entre le Maroc et la Serbie

Consolidation de la coopération économique entre le Maroc et la Serbie

Le Maroc et la Serbie ont convenu d’intensifier leurs relations bilatérales et de consolider les liens de coopération économique, à l’occasion des consultations politiques ministérielles tenues, les 10 et 11 septembre 2018 à Belgrade, indique un communiqué conjoint.

Ces consultations politiques ministérielles, ont été couronnées de succès et ont offert l’opportunité d’approfondir les échanges entre les deux pays sur des questions d’intérêt commun, poursuit le communiqué.

Dans la capitale serbe, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, en visite officielle en Serbie, s’est entretenu avec son homologue serbe, Ivica Dacic.

A l’occasion de la visite Nasser Bourita en Sebie, une visite qui est d’abord de portée économique, les deux pays ont décidé de consolider davantage les liens de coopération économique en vue de les hisser au niveau des relations politiques entre Rabat et Belgrade.

Selon la même source, des tractations sont en cours pour la mise en place du conseil d’affaires maroco-serbe. Il est également annoncé l’organisation du séminaire «Doing Business with Morocco», qui rassemble des institutions marocaines prestigieuses comme la CGEM, AMDIE, MASEN, ADA, en plus de plusieurs hommes d’affaires devant prospecter à Belgrade de nouveaux partenariats et opportunités d’affaires.

La délégation marocaine conduite par le ministre Nasser Bourita a eu des discussions avec de hauts responsables serbes, sur les moyens de renforcer le partenariat entre les deux milieux d’affaires. Il est donc prévu, à cet effet, l’organisation de la 2ème commission économique mixte en décembre prochain à Rabat.

A Belgrade, MM. Bourita et Dacic ont signé un mémorandum d’entente dans le domaine de la jeunesse et des sports qui permettra le partage des expériences et du savoir-faire, ainsi que l’intensification des relations bilatérales.

Lors des échanges, les deux ministres ont aussi réitéré la position de leurs deux pays concernant leur intégrité territoriale et souligné l’importance des solutions politiques pour régler les conflits régionaux, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies qui fournissent une base crédible et sérieuse pour entamer les négociations, qui préservent l’intégrité territoriale des pays.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.