Ghana-Finances : Omnibank et BSIC Ghana fusionnent

Ghana-Finances : Omnibank et BSIC Ghana fusionnent

La banque ghanéenne Omnibank et la filiale ghanéenne de la Banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement et le Commerce (BSIC) ont annoncé la signature d’un protocole d’accord portant sur leur fusion, quelques semaines après avoir obtenu l’aval préalable de la Banque centrale du pays (BoG).
Dans un communiqué conjoint, les deux institutions informent que Bank of Ghana (BoG), l’institution d’émission n’a émis aucune objection relative au processus de fusion.
Toutefois, la Banque centrale a indiqué que les deux banques devraient acter leur fusion «après examen de tous les documents nécessaires», lit-on dans le communiqué.
Opérant au Ghana sous le label «Sahel Sahara Bank», BSIC se joint ainsi à OmniBank sur le marché pour, entre autres, répondre aux exigences de la Banque centrale.
«Nous nous sommes engagés à soutenir la Banque du Ghana dans sa quête de stabilité, de confiance et de croissance dans le secteur bancaire», indiquent les deux institutions bancaires partenaires.
La même source souligne qu’une fois cette fusion achevée, suivra le positionnement financier de la nouvelle entité, avec ses 46 succursales réparties dans les quatre coins du pays.
La nouvelle banque en création se veut un acteur majeur du secteur bancaire afin de soutenir la croissance du secteur privé et le Programme national de développement. Selon les informations annoncées, le processus devra arriver à terme avant décembre 2018.
Bank of Ghana a approuvé le 14 août dernier, la proposition de fusion de Sahel Sahara Bank et Omni Bank en une seule entité pour satisfaire à l’exigence de capital minimum.
Même avec la fusion, ces deux banques ne pourront pas atteindre le seuil minimum de fonds propres (400 millions de Cédis ghanéens, soit 83 millions $) exigé à toutes les banques commerciales du pays, au plus tard le 31 décembre 2018.
Au 30 juin 2018, seulement 6 banques commerciales avaient atteint le nouveau seuil de fonds propres tandis que 10 autres banques avaient demandé une rallonge de délai pour 2022.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.