Le Roi Mohammed VI défend un nouveau modèle de développement pour un nouveau contrat social

Le Roi Mohammed VI défend un nouveau modèle de développement pour un nouveau contrat social

Dans sa nouvelle version, le modèle de développement constituera une assise solide pour faire émerger un nouveau contrat social emportant une adhésion unanime des forces vives de la nation, a affirmé mardi le Roi Mohammed VI dans un discours adressé à la Nation à l’occasion du 66è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Un nouveau modèle de développement pour un nouveau contrat social emportant une adhésion unanime, « celle de l’Etat et de ses institutions, celle des forces vives de la nation incluant le secteur privé, les formations politiques et les syndicats, les associations, ainsi que celle de l’ensemble des citoyens », a ajouté le Souverain.

Le renouvellement du modèle de développement, ainsi que les projets et les programmes lancés sous l’impulsion royale, visent à faire avancer le Maroc sur la voie du progrès, à améliorer les conditions de vie de ses citoyens et à réduire les inégalités sociales et spatiales, a ajouté le Souverain, insistant sur la nécessité de surmonter les obstacles à la réalisation d’une croissance économique élevée et durable.

Dans ce sens, la classe moyenne joue un rôle décisif aux niveaux économique et social, a souligné le Roi Mohammed VI rappelant que le Maroc « a commencé, ces dernières années, à se doter d’une classe moyenne qui constitue, désormais, un véritable levier de production et un vecteur de cohésion et de stabilité ».

Il a également insisté sur la promotion de la formation professionnelle, qui est désormais une nécessité impérieuse, non seulement pour créer de nouveaux emplois, mais aussi pour mettre le Maroc en capacité de relever les défis de la compétitivité économique, d’être en phase avec les nouvelles évolutions mondiales.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.