Covid-19: Deux soldats sénégalais de l’ECOMIG renvoyés de la Gambie pour violation du couvre-feu

Covid-19: Deux soldats sénégalais de l’ECOMIG renvoyés de la Gambie pour violation du couvre-feu

La force ouest-africaine déployée en Gambie pour contribuer à la stabilité du pays a indiqué avoir rapatrié le 16 septembre dernier, deux militaires sénégalais, arrêtés par les forces de sécurité gambiennes pour avoir enfreint le couvre-feu instauré contre le Covid-19, a annoncé la Mission de la Communauté des Etats ouest-africains en Gambie (ECOMIG).

«En plus d’une discipline stricte, les soldats ont pour consigne constante de se conformer aux règles locales», rappelle l’ECOMIG dans son communiqué, précisant que les deux soldats sénégalais «devraient faire l’objet d’autres mesures disciplinaires à leur arrivée dans leur pays».

Selon la presse sénégalaise, ces deux soldats de l’unité de gendarmerie affectée à la protection du président gambien, Adama Barrow avaient été arrêtés en même temps que d’autres soldats qui participaient à une fête d’anniversaire.

Plus de 200 soldats sénégalais de la force ouest-africaine en Gambie ont été testés positifs au coronavirus après leur mission dans ce pays, a indiqué mardi dernier l’armée et le ministère sénégalais de la Santé.

L’ECOMIG déployée en Gambie depuis janvier 2017 a contribué au départ forcé de l’ex-président Yahya Jammeh qui refusait de céder le pouvoir à Adama Barrow après l’élection de ce dernier à la présidentielle de décembre 2016.

Majoritairement formée de militaires sénégalais, sa mission a depuis lors été prolongée par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) à la demande du Chef de l’Etat gambien, Barrow.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *