Maroc : Attijariwafa Bank, doublement primée par Global Finance

Maroc : Attijariwafa Bank, doublement primée par Global Finance

Le magazine américain, Global Finance, vient d’annoncer son classement des banques les plus sûres au niveau national et à l’échelle continentale. Au niveau national, c’est Attijariwafa bank qui s’est hissée à la 1ère place du podium, en remportant le prix de la «Banque la plus sûre au Maroc». C’est pour la 2ème année consécutive que Attijariwafa soulève ce trophée. Le groupe bancaire marocain s’est vu décerner également le prix de la «Banque la plus sûre en Afrique».

Cette distinction vient s’ajouter aux prix de la «Meilleure banque au Maroc» pour la 8ème année consécutive, et de la «Meilleure banque d’investissement au Maroc», octroyés par ce même magazine en cette année 2020.

Global Finance,dans un communiqué, a expliqué qu’il a sélectionné les banques sur le critère d’une évaluation des notations à long terme des devises étrangères, en se basant sur les données de Moody’s, de Standard &Poor’s et de Fitch. Le magazine américain a procédé à l’évaluation des 500 plus grandes banques dans le monde.

Par ailleurs, dans le classement des meilleures banques africaines de l’année 2020, établi par le magazine ‘Jeune Afrique’, on retrouve Attijariwafa à la 7ème place. Une autre banque marocaine se trouve dans le Top 10. Il s’agit de la Banque centrale populaire qui se positionne à la 9ème place.

Aucune banque algérienne dans le Top 10 de ce classement de ‘Jeune Afrique’. Par contre, on retrouve trois banques algériennes dans le top 20. Il s’agit de Banque nationale d’Algérie (BNA), qui se retrouve à la 14ème place, suivie de la Banque extérieure d’Algérie (BEA) à la 15ème place. Enfin, le Crédit populaire d’Algérie (CPA), qui ferme le Top 20. Selon la même source, la BNA a réalisé un chiffre d’affaires de 29.19 millions de dollars, suivie par la BEA avec 27.27 millions, et le CPA avec 18,9 millions de dollars.

S’agissant des banques tunisiennes, elles ne figurent même pas au Top 50 des meilleures banques africaines, pour le compte de l’année 2020.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *