Le Canada accueillera 1,2 millions de migrants en trois ans pour relancer son économie

Le Canada accueillera 1,2 millions de migrants en trois ans pour relancer son économie

Le gouvernement du Canada a mis en place un plan pour accueillir dans les trois années à venir 1,2 million de migrants, soit l’équivalent de 1% de la population locale.

Alors que l’Amérique et l’Europe ne cessent de voir dans les migrants la source de leurs problèmes, le Canada voit plutôt en eux la solution.

Dans son plan triennal, l’exécutif canadien s’est fixé comme objectif d’accueillir 1,233 million de migrants pour relancer l’économie du pays après la fin de la pandémie du Covid-19 et de stimuler la croissance future, a indiqué Marco Mendicino, ministre canadien de l’Immigration, des réfugiés et de la citoyenneté.

Ce plan veut faire la part belle aux candidats francophones qui bénéficieront «des points additionnels dans le cadre des entrées express afin de favoriser la croissance des communautés francophones hors Québec», a expliqué Mendicino.

«Notre système de soins de santé a besoin des immigrants pour assurer la sécurité et la santé des Canadiens», lit-on dans un communiqué du gouvernement de Justin Trudeau.

«D’autres industries, telles que les entreprises de technologies de l’information ainsi que nos agriculteurs et producteurs, ont également besoin du talent des nouveaux arrivants pour maintenir leurs chaînes d’approvisionnement, développer leurs activités et, ainsi, créer davantage d’emplois pour les Canadiens», estime le gouvernement canadien.

Avec ce plan sans précédent, le Canada n’aura accueilli depuis un siècle, autant de migrants. Le dernier record remonte à 1913, année qui a vu 401.000 étrangers s’installer dans le pays de la feuille d’érable.

Au Canada, les migrants représentent 33% de tous les propriétaires d’entreprise avec un personnel rémunéré. Actuellement, 25% des travailleurs du secteur de la santé au Canada, sont des migrants.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *