La transition énergétique en Afrique, une priorité pour le groupe français ENGIE

La transition énergétique en Afrique, une priorité pour le groupe français ENGIE

Trouver l’équilibre entre la croissance et l’adaptation aux changements climatiques tout en se positionnant en leader sur les marchés naissants, telle doit être une quête permanente pour les compagnies énergétiques.

Une transition énergétique réussie fait aujourd’hui partie des priorités majeures de ces compagnies énergétiques, à l’instar du groupe français  ENGIE.

L’énergéticien français a incorporé ses activités africaines dans la Business Unit MESCAT (Middle East, South and Central Asia and Turkey). Cette réorganisation permet à ENGIE de simplifier et de rationaliser ses opérations tout en étant plus sélectif dans ses activités et dans ses implantations géographiques.

Le groupe compte s’appuyer sur sa présence de longue date et son expérience en Afrique pour accélérer la transition énergétique des pays africains.

«L’élargissement de notre périmètre géographique nous permettra d’avoir un impact beaucoup plus important sur les marchés où nous opérons et de mieux servir nos clients alors que nous les accompagnons dans leur transition sur la neutralité carbone», a déclaré Sébastien Arbola, le directeur d’ENGIE MESCAT.

«Notre orientation stratégique sera axée sur les marchés qui sont actuellement ou potentiellement importants, qui ont des profils de croissance attractifs et un cadre réglementaire stable», a-t-il poursuivi.

En Afrique, la société entend développer des centrales de grande envergure en Afrique du Sud, en Egypte, au Maroc et au Sénégal. Avec sa filiale ENGIE Energy Access, le groupe entend accroître la part des énergies renouvelables dans ses actifs, et se positionner par la même occasion sur les marchés disposant d’un potentiel important aussi bien en termes de ressources que de perspectives de croissance.

Présent en Afrique depuis plus de 50 ans, ENGIE a un portefeuille de 3,15 GW en exploitation ou en construction. Outre l’énergie à grande échelle, la compagnie distribue également des installations solaires domestiques sur le continent et implante des mini-réseaux, avec l’appui de ses partenaires que sont Mobisol, Fenix et Power Corner.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *