Afrique-Football : Annulation de la CAN U17 prévue au Maroc

Afrique-Football : Annulation de la CAN U17 prévue au Maroc

Le comité d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF), qui s’est réuni ce lundi 8 mars à Rabat, a décidé d’annuler la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans (CAN U17), prévue du 13 au 30 mars au Maroc.

Cette décision a été prise suite aux contraintes auxquelles sont confrontés certains pays qualifiés à la compétition, a fait savoir le comité d’urgence dans un communiqué. De plus, le fait que la pandémie de coronavirus continue de présenter des défis importants pour l’organisation d’événements sportifs internationaux, fait aussi partie des raisons de cette annulation de la CAN U17, souligne-t-on.

«Compte tenu de l’annulation par la FIFA de la Coupe du Monde des moins de 17 ans pour laquelle la CAN U-17 ne se qualifiait plus, le Comité a en outre noté la résurgence de la pandémie Covid-19, l’augmentation des restrictions sur les voyages internationaux et l’incertitude sur l’évolution de la situation. Pour toutes ces raisons, le Comité a décidé d’annuler l’édition 2021 de la Coupe d’Afrique des Nations Total U17», lit-on dans le communiqué.

L’ouverture de cette CAN U-17 était prévue au lendemain de l’élection du nouveau bureau de CAF. L’espoir du président sortant de la Confédération, Ahmad Ahmad de briguer un second mandat vient de s’évaporer suite à la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS).

En effet, le TAS, dans sa décision rendue publique ce 08 mars, a réduit de 5 à 2 ans la suspension prononcée par la FIFA en novembre dernier contre l’ex-patron du football africain.

Outre la réduction de sa période de suspension, la juridiction sportive a divisé par quatre l’amende qui lui a été infligée par la FIFA, l’abaissant de 200.000 à 50.000 francs suisses.

Le TAS a reconnu le dirigeant malgache coupable de plusieurs violations éthiques, dont la distribution de cadeaux et le détournement de fonds, confirmant donc son inéligibilité alors qu’Ahmad Ahmad était candidat à sa propre succession.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.