L’UNESCO et la BM lancent l’Initiative « Villes, culture et créativité », pour des cités durables

L’UNESCO et la BM lancent l’Initiative « Villes, culture et créativité », pour des cités durables

Favoriser la relance et le développement des industries urbaines culturelles et créatives pendant et après la pandémie de Covid-19, c’est l’objectif d’un engagement conjoint de l’Organisation des Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) et de la Banque mondiale.

L’Initiative « Villes, culture et créativité », dans laquelle ces deux institutions apportent leur expertise, « vise à stimuler la créativité des villes par l’élaboration d’écosystèmes durables, dans lesquels les industries culturelles et créatives peuvent atteindre leur plein potentiel et contribuer ainsi à la croissance économique, au dynamisme urbain, à l’inclusion sociale et à l’innovation ».

L’économie créative fait partie des secteurs de l’économie mondiale qui connaissent l’une des croissances les plus rapides, soutiennent l’UNESCO et la Banque mondiale, précisant qu’elle génère à la fois des revenus, des recettes d’exportation et de l’emploi.

Selon les statistiques, la part des revenus annuels mondiaux des industries culturelles et créatives s’élève à 2.250 milliards de dollars, et celle des exportations à plus de 250 milliards de dollars.

Selon l’UNESCO, à l’heure où le secteur de la culture est dévasté à l’échelle mondiale par la crise du Covid-19, les industries culturelles et créatives recèlent «un potentiel encore inexploité qui pourrait aider les grandes métropoles à se rétablir et à gagner en résilience».

L’initiative « Villes, Culture et Créativité » s’appuie à la fois sur des études mondiales et sur les enseignements tirés de neuf cités sur différent continent.

Ainsi, cette initiative met en lumière des politiques et des interventions intégrées dans six domaines pouvant permettre l’émergence de villes créatives.

Ces domaines sont : infrastructures urbaines et habitabilité, compétences et innovation, réseaux et soutien financier, institutions et réglementations inclusives, singularité et environnement numérique.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *