Le Ghana va expérimenter sa monnaie numérique en septembre prochain

Le Ghana va expérimenter sa monnaie numérique en septembre prochain

La Banque centrale du Ghana (BoG) a fait savoir qu’elle va procéder au lancement d’un projet pilote de monnaie numérique, dès le mois de septembre prochain. La mise en œuvre de cette monnaie digitale dénommée « E- Cedi », entre dans le cadre de la promotion du paiement numérique et de la fourniture des services financiers dans le pays, a expliqué l’institution émettrice.
«Bank of Ghana est au dernier stade de développement avant la mise en œuvre d’un Cedi numérique « E-Cedi », qui devrait commencer à être déployé d’ici septembre 2021», a déclaré, en effet, le vice-gouverneur de la Banque centrale du Ghana, Maxwell Opoku-Afari. La phase pilote, a-t-il fait noter, permettra à la Banque centrale de concevoir et d’examiner toutes les fonctionnalités de sécurité et de protection avant son déploiement pour le grand public. L’introduction de cette monnaie numérique est l’un des impératifs politiques critiques de l’après-COVID-19, car la pandémie a accéléré le mouvement vers une économie sans numéraire et était susceptible de façonner la politique monétaire à l’avenir, a-t-il soutenu.
«La monnaie numérique fait partie de la reconnaissance par la Banque centrale de la nécessité d’un paiement numérique et d’une prestation numérique de services financiers», a dit M. Opoku-Afari.
Par ailleurs, le vice-gouverneur de la BoG a indiqué que l’approbation de l’utilisation de la « e-cedi » contrôlée par le gouvernement dépendra en grande partie du résultat de la phase de pilotage, qui doit commencer dans le courant du mois de septembre 2021. Cependant, la Banque centrale n’a pas révélé de calendrier définitif pour le lancement éventuel du cédi numérique.
Le Ghana est pionnier dans la mise en place d’une monnaie électronique en Afrique de l’ouest. Par contre, en Afrique de l’Est, six pays sont en train d’explorer la possibilité d’utiliser la monnaie numérique comme moyen de leur système de paiement partagé.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.