Le premier projet d’énergie solaire de 7,5 MW au Burundi  est opérationnel

Le premier projet d’énergie solaire de 7,5 MW au Burundi  est opérationnel

La centrale solaire photovoltaïque de 7,5 MW devra permettre d’augmenter la capacité de production du pays estimée à 15%.

Elle va permettre de renforcer l’approvisionnement du réseau électrique et vient en appui aux efforts internationaux. Des efforts qui visent à «accroître le financement des énergies renouvelables». En particulier, en faveur des couches vulnérables à travers le monde.

Le projet a été réalisé presque six ans par Gigawatt Global, développeur d’énergie verte et producteur d’électricité indépendant. Les travaux ont  été financés par un consortium comprenant l’investisseur privé panafricain Inspired Evolution, la Renewable Energy Performance Platform (REPP) et Gigawatt Global.

Les prêts «sont refinancés par la Development Finance Corporation (DFC) ex-OPIC des Etats-Unis». Le Partenariat pour l’énergie et l’environnement (EEP), un fonds créé par la Finlande, le Royaume-Uni et l’Autriche a également soutenu le projet.

«Les projets d’énergie verte qui servent les communautés les plus vulnérables devraient être privilégiés par la communauté internationale», a indiqué Yosef Abramowitz, PDG de Gigawatt Global.

La capacité installée est inférieure à 100 MW au Burundi. Le taux d’électrification est de 19 % ! Le pays compte donc sur de petites centrales d’énergie renouvelable pour améliorer son secteur électrique. Lancé le 20 janvier 2017, ce projet est le plus gros investissement international privé dans le secteur électrique au Burundi depuis près de 30 ans.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.