Le Togo a produit 940.000 tonnes d’ignames en 2020-2021

Le Togo a produit 940.000 tonnes d’ignames en 2020-2021

La production d’ignames au Togo, au titre de la campagne agricole 2020-2021, s’élève à 940.876 tonnes, d’après les données de la Direction togolaise des statistiques agricoles, de l’informatique et de la documentation (DSID).

Ces statistiques sont loin de satisfaire les autorités togolaises qui encouragent les recherches pour améliorer la production nationale. Au Togo, c’est l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) qui mène des études dans ce sens avec l’appui du ministère en charge de l’Agriculture.

Kratchi, Florido, Hè-abalo, Alassora, Laboco, Gnamiti, Djatiba, TDR 99/01169, TDA 89/02665, Brutani, Motchi, Moniya sont les principales variétés de ce tubercule cultivé dans le pays. L’igname occupe le deuxième rang des tubercules consommés au Togo (37,8%), derrière le manioc (61,8% des tubercules).

D’après les mêmes statistiques de la DSID, 383.664 tonnes de niébé ont été produites au Togo lors de la campagne 2020-2021. Ce résultat est dû à l’augmentation des superficies cultivées d’une part et d’autre part à et l’«amélioration de la productivité et des rendements». Aussi le taux de couverture des besoins du Togo en légumineuses (dont le niébé) est  estimé à 240%.

Cependant durant la campagne 2020-2021, la production du coton a enregistré une baisse de 50%, tandis que celles des céréales, des tubercules et des légumes affichent une hausse par rapport à la précédente campagne.

Selon les résultats présentés par Antoine Gbégbéni, le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, la campagne est globalement, satisfaisante,  avec un bilan alimentaire excédentaire. Il a relevé «un taux de couverture des besoins de 101% pour les céréales, 160% pour les tubercules et de 240 % pour les légumineuses».

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.