La 6ème édition du festival «Coco Bulles» bat son plein à Abidjan-Treichville

La 6ème édition du festival «Coco Bulles» bat son plein à Abidjan-Treichville

La sixième édition du festival international du dessin de presse et de la bande dessinée dénommée «Coco Bulles» a démarré en grande pompe ce jeudi 11 novembre, à Abidjan-Treichville, en Côte d’Ivoire.

La manifestation de cette année s’inscrit dans le cadre de la dynamique de cohésion et de réconciliation. «La Côte d’Ivoire est dans une dynamique de réconciliation. En ce moment, tous les acteurs politiques sont dans cette voie-là, d’où ce thème pour donner un peu plus de retentissement à cela», a expliqué Lassane Zohoré, le président du Comité d’organisation.

«Treichville est honoré de pouvoir accueillir cette édition, nous avons voulu encourager cette édition 2021 de Coco Bulles parce qu’il est important que  la Côte d’Ivoire qui a traversé une période difficile à un moment donné prenne les dispositions pour ne plus revivre ce que nous avons connu en son temps, et cela passe par la prévention et par un changement de mentalités», a-t-il ajouté.

Le festival est placé sous le thème : «Le dessin comme outil de prévention des conflits». Un sujet qui, selon François Amichia le maire de la commune de Treichville, vient à point nommé. Des ateliers, des conférences-débats, des concours, des expositions, des conférences, sont entre autres des activités inscrites au programme de cette 6ème édition qui va durer trois jours.

«On pense que le dessin est un instrument pour facilement passer des messages sur les valeurs qui unissent les gens comme la paix, la réconciliation, l’égalité et l’éducation. C’est un instrument qui peut aider à la réconciliation, à la prévention des conflits. C’est pour tout cela que nous soutenons Coco Bulles», a déclaré pour sa part, Jobst Von Kirchman, l’ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire.

«Coco Bulles» a été initié par Tache d’encre, une association des dessinateurs de presse et de bande dessinée en Côte d’Ivoire. C’est un rendez-vous biannuel qui rassemble «les bédéistes et dessinateurs de presse ivoiriens et internationaux».

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.