L’IDA accorde au Sénégal 150 millions de dollars pour y améliorer l’accès à l’électricité

L’IDA accorde au Sénégal 150 millions de dollars pour y améliorer l’accès à l’électricité

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Sénégal un financement de 132,6 millions d’euros de l’Association internationale de développement (IDA) pour l’amélioration de l’accès aux services de l’électricité dans ce pays ouest-africain.

«Plus d’un million et demi de personnes bénéficieront directement du Projet d’amélioration de l’accès à l’électricité au Sénégal (PADAES) grâce au raccordement de 200.000 ménages au réseau, dont 40.000 ménages vulnérables qui recevront des kits de raccordement standardisés adaptés à leurs besoins», lit-on dans le communiqué de la Banque mondiale.

Le document ajoute qu’«environ 700 micro, petites et moyennes entreprises, 200 écoles et 600 établissements de santé bénéficieront de services d’électricité nouveaux ou améliorés».

La Banque mondiale rappelle «que le Sénégal a l’un des taux d’électrification les plus élevés du continent africain (78,6 %), mais ce taux élevé masque de profondes disparités entre les zones urbaines et rurales, les régions et les groupes de revenus».

Le Projet d’amélioration de l’accès à l’électricité au Sénégal devra «réduire la répartition inégale de l’accès à l’électricité».

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.