La BAD débloque du cash pour juguler la crise alimentaire au Soudan du Sud

La BAD débloque du cash pour juguler la crise alimentaire au Soudan du Sud

La Banque africaine de développement va octroyer un don de 8,1 millions de dollars au Soudan du Sud pour financer son Programme de production alimentaire d’urgence.

Le don est accordé à travers la Facilité d’appui à la transition, un financement qui s’inscrit dans le prolongement du Projet de développement des marchés, de création de valeur ajoutée et de commerce dans le secteur agricole (AMVAT).

La Directrice générale du Groupe de la Banque pour l’Afrique de l’Est, Nnena Nwabufo a souligné qu’il «s’agit de répondre à une situation d’urgence», ajoutant que «le premier projet du Programme de production alimentaire d’urgence cible 600.000 personnes supplémentaires parmi les plus vulnérables, dans cinq États du pays qui ont récemment subi de graves inondations, causant des centaines de milliers de foyers sinistrés et de lourdes pertes en récoltes et bétail».

Les cinq Etats concernés sont Bahr el Ghazal septentrional, Haut-Nil, Bahr el Ghazal occidental, Equatoria oriental et Equatoria occidental. La priorité est donnée «à celles et ceux qui ont bénéficié d’une aide alimentaire ces dernières années, la moitié sont des femmes», explique encore le banque panafricaine.

Le programme vise à renforcer «la production et la productivité́ agricoles dans les cinq États, en misant sur l’utilisation de semences améliorées, d’engrais et de services de vulgarisation dédiés aux agriculteurs, outre le renforcement des capacités institutionnelles du secteur agricole».

Quelque 498 millions de tonnes de semences de sorgho, autant de niébé et 10 millions de tonnes de semences de riz seront donc distribuées aux paysans, ajoute la même source.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.