Sénégal: BNP Paribas veut céder ses 54,11% de parts dans l’une de ses filiales au groupe Sunu

Sénégal: BNP Paribas veut céder ses 54,11% de parts dans l’une de ses filiales au groupe Sunu

Le processus de cession des 54,11 % des parts de BNP Paribas détenues au sein de sa filiale sénégalaise, la Bicis est dans sa phase active, même si l’accord de cession ne précise pas le montant de cette transaction.

BNP Paribas qui est «détenu à 41,5% par des investisseurs institutionnels européens, compte réduire davantage sa présence en Afrique».

«Si l’opération est approuvée par les autorités réglementaires, le groupe bancaire français ne sera désormais présent que dans quelques pays stratégiques sur le continent, comme la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, la Namibie et le Botswana, pour la partie subsaharienne, l’Algérie et le Maroc, pour le Maghreb», précisent les dirigeants de BNP Paribas.

Les actions cédées par la banque française seront rachetées par le groupe panafricain de services financiers Sunu. «Notre objectif premier est d’offrir des solutions financières complètes avec un réseau de banques et de sociétés d’assurances plus proche des entreprises et des populations» a commenté le fondateur et Directeur général de Sunu, Pathé Dione, assurant que «la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Sénégal est une belle opportunité de réaliser cette ambition au Sénégal et dans la sous-région».

Des médias ont révélé en février dernier le projet de cession de la Bicis par BNP Paribas, mais cette information n’avait été ni confirmée, ni n’infirmée par BNP Paribas.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.