Tchad : Les médias revendiquent des arriérés de l’aide publique à la presse

Tchad : Les médias revendiquent des arriérés de l’aide publique à la presse

Les patrons des médias privés au Tchad ont tenu ce lundi une réunion à N’Djamena, au cours de laquelle ils ont évoqué des problèmes auxquels ils font face et notamment l’aide du gouvernement à la presse qui n’a pas été versée depuis dix ans.

Ils déplorent que «depuis dix ans, le Gouvernement ne verse pas l’aide destinée à la presse» et exigent de ce fait «le versement sans délai de l’aide à la presse et de tous les arriérés des années précédentes».

L’aide à la presse, la participation de la presse privée au dialogue national inclusif et le retrait de la fiche imposée par la HAMA (Autorité de régulations), sont d’autres sujets aussi abordés par les patrons des médias privés tchadiens.

Il ont précisé que «même l’aide financière promise par le Comité d’organisation du dialogue national inclusif n’a pas été versée». La promesse du Comité qui est celle «d’accompagner les médias privés financièrement avant, pendant et après le dialogue» tarde toujours à se concrétiser, ont-ils souligné.

La presse privée tchadienne exige donc des clarifications sur sa «participation au dialogue et également sur le paiement de la subvention allouée». Cette rencontre est organisée à deux semaines du démarrage du Dialogue national inclusif.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.