Nigeria: Un projet de parc d’engraissement de bovins de 250 HA  verra bientôt le jour dans l’Etat de Lagos

Nigeria: Un projet de parc d’engraissement de bovins de 250 HA  verra bientôt le jour dans l’Etat de Lagos

L’Etat de Lagos s’apprête à lancer les travaux de construction d’un parc d’engraissement de bovins de 250 hectares (HA) à Igbodu, dans la ville d’Epe, dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Ce projet vise surtout à booster «la chaîne de valeur de la viande rouge en vue de renforcer l’approvisionnement local».

Selon les données disponibles, «les besoins de consommation de viande bovine s’élèvent à 360.000 tonnes par an, l’état de Lagos comptant pour environ 50% de cette demande».

Le pays abrite 25% du cheptel bovin en Afrique occidentale et centrale: l’élevage de bovins au Nigeria est encore très traditionnel et fonctionne dans des exploitations d’élevage à cycle court. On estime à environ 85% des troupeaux de bovins domestiques qui sont élevés par des bergers et des fermiers migrateurs, dont la majorité est d’ethnie peule, selon des chiffres officiels.

D’après ces mêmes chiffres, «le secteur de l’élevage représente environ 1,7 % du PIB national et environ 9% de la valeur ajoutée agricole». Aussi, la majorité des animaux sont-ils élevés dans des systèmes de production extensifs comprenant des petits exploitants et des éleveurs nomades.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.