Le Mozambique veut mettre en place un Fonds souverain pour gérer les futurs revenus du gaz

Le Mozambique veut mettre en place un Fonds souverain pour gérer les futurs revenus du gaz

Le président du Mozambique, Filipe Nyusi a annoncé la mise en place prochaine d’un fond souverain pour la gestion des futurs revenus du gaz extrait dans le pays.

Il s’agit d’un ensemble de dispositions pour booster l’économie compte tenu de la vie chère parmi lesquelles la création d’un Fond souverain pour les revenus du gaz à venir et qui disposera d’un «cadre réglementaire solide» afin de lutter contre la «volatilité des revenus», a souligné le chef de l’état Nyusi.

Il faut préciser que cette annonce intervient alors que la production gazière n’a pas encore démarré. C’est à la société italienne ENI dont les infrastructures sont entièrement offshore que cette exploitation est confiée. L’exportation du gaz naturel liquéfié devrait commencer dans quelques mois. On annonce aussi «trois mégaprojets de développement» par le français TotalEnergies, l’italien ENI, et l’américain ExxonMobil.

Selon les projections, si ces gisements sont exploités, le Mozambique deviendra l’un des 10 premiers exportateurs mondiaux de gaz. L’insécurité créée par les groupes jihadistes dans le Cabo Delgado où se trouve une part importante des gisements découverts a ralenti l’avancement des autres projets miniers du pays.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.