La BAD organise le 23 août prochain un débat sur la gestion durable de la dette

La BAD organise le 23 août prochain un débat sur la gestion durable de la dette

Un dialogue initié par la Banque de Développement Africain (BAD) se tiendra le 23 août 2022, par visioconférence en marge de la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8).

Les échanges permettront de débattre de «l’architecture actuelle et future de la dette, y compris la manière de mieux capitaliser sur les initiatives internationales telles que le Cadre commun pour le traitement de la dette, au-delà de l’Initiative de suspension du service de la dette du G20».

La dette souveraine est le talon d’Achille de l’Afrique pour la reprise économique, malgré les récentes initiatives et interventions d’allègement de sa dette extérieure, de la part de la Banque africaine de développement, du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

Même si «le ratio dette/PIB de l’Afrique est censé s’être stabilisé en 2021 et 2022 grâce à la reprise de la croissance et aux mesures d’allègement de la dette, il restera supérieur aux niveaux prépandémiques», a fait remarquer la BAD.

L’Afrique n’est pas à l’abri des effets de la Covid-19 et les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Des situations qui font que le continent fait face à un difficile exercice d’équilibre: protéger les populations et les secteurs économiques vulnérables de l’impact de la guerre, d’une part, et contenir les vulnérabilités liées à la dette, d’autre part.

adm_mdm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.