Le Marocain Brahim Saadoun naturalisé ukrainien libéré grâce aux relations maroco-saoudiennes

Le Marocain Brahim Saadoun naturalisé ukrainien libéré grâce aux relations maroco-saoudiennes

Le Marocain naturalisé ukrainien, Brahim Saadoun qui avait été arrêté le 12 mars 2022 à Donestk, en Ukraine, par les forces ukrainiennes séparatistes pro-russes, et condamné à la peine capitale, vient d’être libéré et tout le mérite revient aux excellentes relations liant la famille royale saoudienne au Roi Mohammed VI.

Le cas de Brahim Saadoun, 21 ans, était suivi de très près par le Maroc mais de manière discrète, car le Royaume n’entretient pas de contacts avec des entités séparatistes, par pur respect de l’intégrité territoriale des pays tiers.

Le Marocain Brahim Saadoun, naturalisé ukrainien en 2020, et marié à une ukrainienne, s’était installé en Ukraine en 2017 pour suivre des études à l’université d’aéronautique et de sciences aérospatiales de Kiev. Il s’était ensuite engagé dans les rangs une unité de la marine des forces armées ukrainiennes bien avant l’invasion russe.

C’est ainsi qu’il a été envoyé sur le front pour combattre les forces russes avant d’être interpellé en uniforme ukrainienne, le 12 mars 2022 à Marioupol, dans la région de Donestk, par les forces séparatistes ukrainiennes pro-russes et condamné ensuite à la peine de mort dans le Donbass.

L’intervention du Prince Héritier saoudien Mohamed Ben Salmane, qui a conduit à sa libération et à celle d’une dizaine d’autres combattants de différentes nationalités, a été rendue possible grâce aux relations excellentes qu’entretient la famille royale saoudienne avec le Roi Mohammed VI.

 

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.