Maroc : Vaches grasses pour les Télécommunications

Maroc : Vaches grasses pour les Télécommunications

anrtLes dernières statistiques que l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications(ANRT) vient de publier portent sur l’utilisation des télécommunications en 2011. Ce rapport révèle que tous les indicateurs des télécommunications ont affiché des évolutions favorables, particulièrement dans le cas de la téléphonie mobile. Que ce soit en termes de tarifs des communications, de nombre des usagers et des abonnés, le marché des télécommunications au Maroc est en pleine croissance.
Parmi les facteurs de cette croissance nous avons la baisse de l’ARPM (prix mesuré par le revenu moyen par minute) de 34% pour le segment mobile contre -6% pour le segment fixe. 34% étaient également la hauteur de la baisse de la facture moyenne mensuelle par client internet. Ces réductions de factures ont été compensées par une augmentation de l’utilisation des services.

En décembre 2011, l’on comptait 57 minutes par mois et par client d’appel sortant contre 41 minutes à la même période de l’année précédente, ce qui représente une croissance de pas moins de 39%.       
Le signe que la téléphonie fixe marque le pas face à la téléphonie mobile est que son temps d’appel sortant par mois et par client a, dans le même temps, régressé de 7%.
En ce qui concerne la connexion internet, c’est Maroc Telecom, qui contrôle 53.19% du secteur avec un taux de pénétration de 10%, qui enregistre la plus forte progression en voyant le nombre de ses abonnés augmenter de 70.44% pour franchir la barre des trois millions.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.