Maroc : recyclage des batteries

Maroc : recyclage des batteries

Chaque année, un grand nombre de batteries usagées sont mises au rebut. Il était temps de limiter l’impact des déchets issus de ces batteries sur l’environnement. C’est pour cet effet qu’une filière de valorisation des batteries automobiles est en cours de constitution, selon le département de l’environnement. Une convention liant trois fabricants locaux, Afrique Câbles, Almabat et Tekna, à l’Etat devrait être signée au cours de cette année. Pour le moment, on sait que des points de collecte seront ouverts dans les différentes villes du Royaume. Ces points de collecte, au nombre de 4 par exemple à Rabat, seront a priori positionnés à des endroits stratégiques pour pouvoir recevoir les batteries usagées laissées chez les garagistes.
Une fois entreposées aux points de collecte, les batteries usagées retourneront chez leurs fabricants d’origine pour être revalorisées et revendues à un prix raisonnable. Concrètement, elles seront cassées et mises dans les fonderies dont disposent les fabricants. Sachant qu’une batterie automobile contient grosso modo 70% de plomb et 30% de plastique, le plomb est récupéré pour fabriquer de nouvelles batteries et le plastique est revendu à des entreprises opérant dans l’injection plastique. Aujourd’hui, les batteries usagées sont la plupart du temps récupérées par des opérateurs informels qui utilisent des fours rotatifs fonctionnant avec des huiles usagées, sans filtre pour les rejets atmosphériques. Et cela contrairement aux fonderies installées chez les fabricants qui sont équipées de filtres.
On estime pour l’instant à 16 000 tonnes la quantité de batteries usagées comptabilisée chaque année dans le pays. Le financement pour la mise en place des points de collecte et le coût du transport est toujours en discussion. En aval, une réduction de 10% sera appliquée sur le prix de vente de la batterie neuve acquise par le conducteur qui confiera son ancienne batterie au garagiste pour collecte. Pour les professionnels, l’objectif est d’interdire la vente des batteries d’occasion.

Martin Levalois

2 commentaires sur “Maroc : recyclage des batteries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *