Algérie: Partenariat public-privé pour la construction des logements sociaux

Algérie: Partenariat public-privé pour la construction des logements sociaux

Les banques publiques algériennes demeurent un partenaire de choix dans le financement de projets sociaux de grande envergure. En effet, elles participeront pour près de 15,5 milliards d’euros au financement  de la construction de plus de 250.000 logements d’ici fin 2014,  comme l’a indiqué dimanche le PDG du Crédit Populaire d’Algérie (CPA), Mohamed Djellab.

Un accord de partenariat a été conclu entre le Crédit Populaire d’Algérie  et l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI)  ce dimanche. Cet accord porte sur le financement  des projets de construction de plus de 150.000 logements.Il s’agit d’un  financement pour réaliser des logements publics promotionnels (LPP). Celui-ci prends un charge un  type de logements réservé  à la classe moyenne dont le revenu mensuel ne lui permet pas de bénéficier ni du logement social, ni du logement AADL. Une autre convention avait été signée fin avril avec l’Agence pour l’Amélioration et le Développement du Logement (AADL, publique) afin de financer la construction de 100.000 logements publics de type location-vente en 2013 et 2014.

Il s’agit de la plus grosse opération de financement par concours bancaire dans l’histoire de l’Algérie, et l’une des plus importantes opérations au niveau mondial, a déclaré M. Djellab.
Cette nouvelle démarche s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie  du secteur de l’habitat qui vise à alléger les charges sur le Trésor en impliquant  les banques publiques dans la réalisation de ses projets à travers la Caisse Nationale du Logement (CNL),  selon le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Abdelmadjid Tebboune.

L’Algérie prévoit la construction d’ici fin 2014 de 800.000 logements, dans le cadre d’un programme d’investissement public destiné à améliorer les infrastructures de base du pays et le logement, selon des chiffres officiels. En dehors du CPA, l’Algérie compte cinq autres banques publiques qui participent à l’opération. Le CPA a été désigné comme «chef de file et interlocuteur unique» au nom de l’ensemble des banques publiques afin de mettre leurs excédents au profit des projets publics dans le secteur de l’habitat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.