Fraude : Amende historique pour Goldman Sachs

La banque d’affaires Goldman Sachs a annoncé avoir accepté de payer 550 millions de dollars à la SEC pour mettre fin aux accusations d’une fraude sur un produit dérivé de crédits immobiliers « subprimes ».

Il s’agit de la pénalité la plus importante jamais versée à l’autorité boursière américaine par une société de Wall Street. C’est également la 3ème la plus élevée réglée à la Sec parmi toutes sociétés américaines confondues, la plus importante, 800 millions de dollars, ayant été acquittée par l’assureur AIG en 2006 pour publications de comptes trompeuses.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.