Maroc : La compétitivité des entreprises passe aussi par le DATA

Maroc : La compétitivité des entreprises passe aussi par le DATA

big-data-casablancaLors d’un séminaire sur le thème «Big data : business et industrie», tenu  lundi à Casablanca, des experts ont fait remarqué que la science des données, appelée plus communément le «Big data», dote les entreprises d’un avantage concurrentiel de taille.

Cette conférence, organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et Maroc Numeric Cluster, ambitionne d’apporter aux entreprises des éclairages sur l’usage du big data à travers des interventions de plusieurs experts dans ce domaine.

Cette rencontre a été ponctuée par une table ronde sur «les applications du Big data dans l’entreprise» qui a permis aux entrepreneurs de mieux comprendre la démarche permettant de transformer le Big data en véritable avantage compétitif.

«Le Big data permet de récolter et d’exploiter d’importants volumes de données à bas coûts et avec des outils de collecte plus simples et efficaces », ont relevé les participants qui ne sont autres que  des consultants, des spécialistes du numérique, des gestionnaires et des universitaires. Les interventions font noter que « cet espace virtuel représente un véritable avantage compétitif pour les entreprises, qu’elles soient grandes ou petites ».

«Le fait de pouvoir récolter et traiter des données de masse de façon innovante et simple, constitue un avantage compétitif important pour les entreprises en particulier et l’industrie en générale », a déclaré Mehdi Kettani, vice-président de la Commission recherche et développement en relation avec l’université de la CGEM.

L’exploitation des «données massives» est un vecteur puissant de la transformation numérique, a indiqué pour sa part Saloua Karkri-Belkeziz, présidente de la Fédération marocaine des technologies et de l’offshoring (APEBI), soulignant dans ce cadre que le volume des données n’affecte plus le coût de la collecte, l’analyse et l’exploitation des informations.

Mme Karkri-Belkeziz a appelé les entreprises marocaines à «tracer des jalons claires pour les actions à mener pour prendre le train du Big data qui facilite le développement de nos industries locales de production et de transformation».

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.