Nomination de trois haut responsables à la BAD

Nomination de trois haut responsables à la BAD

Vincent-NmehielleVincent Nmehielle, Ismaila Dieng et Hélène N’Garnim-Ganga viennent de rejoindre l’équipe de la haute direction de la Banque africaine de développement (BAD), respectivement au poste de secrétaire général du Groupe,  de directeur de la communication et des relations extérieures, et de conseiller juridique général.

Vincent Nmehielle, de nationalité sud-africaine, est un juriste de vaste expérience et d’une grande expertise en droit international, en gouvernance d’entreprise et en gestion de problèmes complexes de gouvernance impliquant des parties prenantes multiples. Il cumule 26 ans d’expérience dans la pratique du droit privé, l’enseignement universitaire du droit international et dans la fonction publique internationale, notamment dans les domaines suivants : application du droit international, politique, justice, gouvernance et développement en Afrique.

Le Sénégalais Ismaila Dieng était en fonctions au Fonds monétaire international (FMI), où il assumait la responsabilité de chef de l’équipe Afrique au sein du Département de la communication. Il abandonne l’institution mondiale au profit de celle panafricaine. Titulaire d’une maîtrise en journalisme de l’École supérieure de journalisme de l’université de Columbia aux États-Unis, Ismaila Dieng a entamé sa carrière en tant que journaliste économique pour Sud Quotidien, le Journal de l’économie et Marchés tropicaux. Il a eu à diriger le Département communication d’Oxfam (Grande-Bretagne) pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. M. Dieng a rejoint le Fonds monétaire international en 2009 comme attaché de presse.

La Banque africaine de développement est heureuse d’annoncer la nomination d’Hélène N’Garnim-Ganga au poste de conseiller juridique général, qui prend effet à partir du 19 septembre 2016. Elle rejoint l’équipe de la haute direction de la Banque.

Quant à la ressortissante tchadienne, Hélène N’Garnim-Ganga, elle quitte son poste de représentante-résidente de la Banque africaine de développement au Mali, pour rejoindre le siège de la BAD. Avocate avérée, Hélène N’Garnim-Ganga a remporté les examens des barreaux de New-York et de Paris. Elle a 25 ans d’expérience à son actif dans la gestion des aspects juridiques de la gouvernance d’entreprise, de projets stratégiques et de programmes opérationnels. Les trois nouveaux cadres de la BAD prendront leurs fonctions à partir du 1er septembre 2016.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *