Enquête autour de la participation Kenyane aux JO de Rio

Enquête autour de la participation Kenyane aux JO de Rio

nairobi-joLe gouvernement de Nairobi n’est pas satisfait de la participation du Kenya aux Jeux olympiques qui se sont déroulés à Rio de Janeiro au Brésil. Le gouvernement a diligenté une enquête qui a conduit à l’interpellation de trois (3) hauts responsables du Comité olympique kényan (NOCK).

Selon des sources policières, le secrétaire général du NOCK, Francis Paul, a été arrêté chez lui dans la journée de vendredi, tandis que le vice-secrétaire général, James Chacha et le chef de mission à Rio, Stephen Arap Soi, ont été arrêtés à l’aéroport de Nairobi alors qu’ils rentraient des jeux.

Ces arrestations interviennent «  dans le cadre de l’enquête sur le scandale de Rio, avec la mauvaise gestion de l’équipe pour l’ensemble des Jeux », indique la même source.

Toujours d’après la police, les trois hommes sont détenus dans un commissariat du nord-est de Nairobi et devraient être officiellement inculpés ce lundi pour la gestion chaotique de l’équipe olympique à Rio ainsi que le vol présumé de tenues sportives officielles.

Le gouvernement kényan avait ordonné le 18 août l’ouverture d’une enquête, notamment sur le vol présumé de ces tenues et la présence dans la délégation d’officiels aux fonctions obscures, vraisemblablement désireux de passer quelques jours tous frais payés du côté de Copacabana.

Le capitaine de l’équipe olympique, le marathonien et député Wesley Korir a salué l’arrestation des responsables du NOCK. « Quelqu’un doit payer pour cela », a-t-il soutenu.

De nombreux cafouillages administratifs ont également été au rendez-vous doublés des incidents liés au dopage. Cette mauvaise gestion de l’équipe olympique est une nouvelle épine dans le pied de l’athlétisme kényan, affaibli depuis plusieurs années par des accusations liées au dopage. Au début des Jeux de Rio, le Kenya avait renvoyé le manager de l’équipe olympique d’athlétisme ainsi qu’un entraîneur, en raison d’accusations liées au dopage.

Le Kenya est mondialement renommé pour ses coureurs de demi-fond, de fond et ses marathoniens, qui font la fierté du pays. A Rio, le Kenya a remporté six médailles d’or, six d’argent et une de bronze.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *