USFP : Une lettre électronique sème la pagaille

Dernièrement, le site web  »Ittihadi » avait descendu en flamme un quatuor de dirigeants socialistes. Selon  »Maghreb Intelligence », le site web s’en est pris violemment à Driss Lachgar, à Fathallah Ouallalou, à Hassan Tariq et Abdelhamid Jmahri.

Conséquence immédiate de cette fronde électronique : Abdelouahed Radi a sermonné Jamal Aghmani, ministre de l’Emploi qui est soupçonné par le 1er secrétaire de l’USFP d’encourager la lettre électronique  »Ittihadi ».(Infomédiaire)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.