Aérien : La RAM pourrait poursuivre Boeing en justice

Boeing, qui ne dispose pas de quoi financer la livraison de ses B787 Dreamliner en 2011, va laisser attendre ses clients, dont Royal Air Maroc qui en a commandé 5.

Cette dernière, qui devait être livrée au plus tard en 2011 et dont l’ouverture de plusieurs nouvelles liaisons coïncidait avec la livraison des appareils Boeing, pourrait entamer une procédure judiciaire et réclamer des indemnités.(Infomédiaire)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.