Maroc : Démarrage effectif des banques participatives

Maroc : Démarrage effectif des banques participatives

La banque centrale du Maroc, Bank Al-Maghrib a donné son visa, le mardi 25 juillet, pour les ouvertures de comptes dans les banques participatives. Les Marocains ont désormais l’opportunité d’ouvrir depuis ce mercredi 26 juillet, un compte dans l’une de ces banques participatives.

Dans sa démarche, la Banque centrale marocaine parle de banques « participatives » au lieu de banques « islamiques », une dénomination susceptible de soulever un problème de concurrence déloyale pour les banques classiques.

Les contrats types Mourabaha Immobilier devraient suivre incessamment pour que les premiers financements soient accordés, indiquent des sources proches de la Banque Centrale.

Les clients pourront ouvrir donc leurs premiers comptes, dès ce mercredi, auprès des banques participatives qui sont prêtes, a-t-on appris. Les  tests sur le système de compensation entre les banques ont été effectués avec succès, a informé BAM.

Aux avant postes, Bank Assafa, filiale d’Attijariwa Bank, démarre effectivement ses activités dès ce mercredi 26 juillet 2017, soit deux jours après le lancement d’une campagne de communication aux allures de conquête.

Quant à UMNIA Bank, filiale participative du Crédit Immobilier et hôtelier  «CIH Bank» et de Qatar International Islamic, elle est également sur les starting blocks.

La banque participative du CIH, UMNIA BANK a annoncé son démarrage effectif dans diverses régions du Royaume. «Ce démarrage intervient suite à la ratification des modèles de conventions de compte et des contrats  Murabaha par le Comité Charia de la Finance Participative», souligne un communiqué de la banque.

Pour être plus proche et répondre à toutes les demandes, Umnia Bank met à la disposition de sa clientèle un centre de relation client, précise le texte.

De son côté Bank Assafa dispose, selon Youssef Baghdadi, président du directoire, de 21 agences en plus de sept en cours d’aménagement et ambitionne d’avoir un réseau d’au moins 30 agences d’ici la fin d’année.

Notons que depuis janvier 2017, cinq agréments de banques participatives ont été accordés.

Il s’agit du CIH Bank en partenariat avec le Qatar International Islamic Bank, BMCE Bank of Africa conjointement avec le groupe saoudien/bahreïni Dalla Al Baraka, la Banque Centrale Populaire avec le groupe saoudien Guidance (société financière spécialisée dans le financement immobilier), Crédit Agricole du Maroc avec l’Islamic Corporation for the Development of the Private Sector « ICD », filiale de la Banque Islamique de Développement «BID», et Attijariwafa Bank, avec sa nouvelle banque participative, Bank Assafa.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.