Le patronat ivoirien lance Academy Business Plan Competition 2017

Le patronat ivoirien lance Academy Business Plan Competition 2017

La Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire  (CGECI) a lancé l’édition 2017 du concours Academy Business Plan Competition ouvrant la participation à tout porteur de projet ou détenteur d’une entreprise qui a tout au plus 3 ans d’existence.

Le patronat ivoirien souhaite toucher cette année un millier de jeunes dont 30% de jeunes filles et plus de personnes à l’intérieur du pays comparativement aux éditions passées.

Des centres régionaux sont donc ouverts à Korhogo, Bouaké, Yamoussoukro et San-Pedro, où les candidats pourront bénéficier d’une assistance pour remplir et soumettre leur candidature, informe la CGECI.

La confédération indique soutenir la politique gouvernementale qui vise à « stimuler et promouvoir l’initiative entrepreneuriale, faire émerger les idées de création d’entreprises à fort potentiel, soutenir la création et le développement de ces entreprises, mettre en lumière et récompenser les meilleurs projets de création d’entreprise ».

Cette compétition qui est ouvertes à tous les jeunes ivoiriens âgés entre 18 et 40 ans, court jusqu’au 20 août prochain. Ce concours suscite chaque année plus d’engouement et a permis de faire déjà émerger de jeunes leaders à fort potentiel comme Lamine Bakayoko, Patricia Zoundi, ou Ben Aziz Konaté.

Pour y participer, les entrepreneurs doivent remplir un dossier de candidature en ligne qui reprend les grandes lignes d’un Business Plan.

Le concours offre des prix financiers, des opportunités de visibilité et de promotion incluant des médias à grande audience, mais surtout l’accès au réseau des patrons (à travers la principale organisation patronale de la CI), qui apporte aux entrepreneurs leur propre réseau et de nouveaux marchés.

Academy Business Plan Competition est une porte d’entrée exceptionnelle pour de jeunes entrepreneurs, rêvant de devenir des champions de demain, assure la CGECI.

Selon Fadima Kane, en charge du projet au cabinet Espartners, partenaire de la confédération « beaucoup de jeunes entrepreneurs hésitent et pourtant les jeunes peuvent bénéficier d’une assistance gratuite pour soumettre leurs projets, et le concours offre des avantages uniques, incluant un accompagnement, et un apport financier allant jusqu’à 10 millions de franc CFA ».

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.