Sénégal: démarrer sa startup en 4 mois

Sénégal: démarrer sa startup en 4 mois

Le nouveau programme « Go to Market » initié par la Rencontre Des Entrepreneurs (RDE) sera au cœur une séance d’information ce 17 août 2017 à Dakar, au Sénégal. L’objectif est de permettre à toutes les personnes résident au Sénégal et ayant une idée de projet de pouvoir la tester de manière concrète, avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Dans un écosystème sénégalais où les idées ont parfois du mal à aboutir, où les entrepreneurs potentiels se découragent devant le temps requis pour démarrer effectivement une activité, et où la majorité des PME disparaissent au bout d’un an, la plateforme d’appui et de promotion des entreprises propose des solutions pour aider les entrepreneurs à faire aboutir leurs projets.

« Le programme « Go to Market » doit permettre aux personnes qui veulent se lancer dans l’aventure entrepreneuriale de réaliser en quatre mois, à travers un format intensif, les objectifs qu’ils auraient atteints seuls en deux ans (durée moyenne du lancement d’un projet) », a déclaré Rivolala Ratsimandresy, Président et co-fondateur de la RDE.

pour accompagner ses startups, la RDE s’appuie sur trois axes notamment l’acquisition de compétences entrepreneuriales, le réseautage et le partage d’expérience ainsi que la connaissance du marché.

Le programme garantit un gain de temps, rassure RDE, en confrontant réellement son idée face au marché, l’acquisition de connaissances et de compétences de base fondamentales pour développer son entreprise par la suite, et une limitation du risque financier quant au coût de lancement de son projet.

« Les PME représentent près de 90 % des entreprises privées au Sénégal mais ne contribuent qu’à hauteur de 20 % au PIB et ne représentent que 30 % des emplois créés », regrette Rivolala Ratsimandresy, qui explique ainsi le choix porté par la RDE de concentrer ses efforts sur « la promotion de l’entrepreneuriat au Sénégal, l’une des clefs pour une émergence effective. »

Les seules conditions requises pour y participer sont de porter un projet ambitieux qui veut solutionner une problématique rencontrée par le plus grand nombre au Sénégal, d’être présent au Sénégal, et d’avoir un état d’esprit ouvert et être prêt à se remettre en question.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.