CONECT International plaide pour une réforme de la législation de change en Tunisie

CONECT International plaide pour une réforme de la législation de change en Tunisie

La Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT) International, a affirmé qu’une réforme de la législation de change en Tunisie, est un impératif afin de faciliter le développement de l’entreprise tunisienne à l’international, appelant à un allègement des textes ainsi qu’à une refonte totale du cadre juridique devenu obsolète.

“Il y a trop d’entraves auxquelles font face les opérateurs économiques tunisiens investissant à l’étranger, dont le nombre important d’autorisations, d’agréments, d’accords préalables, de formulaires à remplir contradictoires et incohérentes qui empêchent les opérateurs d’agir sans risquer de rentrer dans l’illégalité”, a dénoncé l’organisation, dans un communiqué rendu public ce mercredi.

La CONECT International précise, dans ce contexte, que le Code des changes et du commerce extérieur, qui date de janvier 1976, a été suivi d’un enchevêtrement inextricable de lois, d’arrêtés, de circulaires et de diverses dispositions.

« Les entreprises tunisiennes opérant à l’étranger se retrouvent souvent face à des procédures Archaïques et complexes et ladite loi ne répond plus, aujourd’hui, aux impératifs et problématiques, liés au développement des filiales à l’étranger”, relève CONECT International.

« Comment peut-on encourager le développement à l’international de nos opérateurs économiques si la loi aujourd’hui ne répond plus aux impératifs et problématiques, liés au développement des filiales à l’étranger », s’indigne l’organisation.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.