Le Maroc décidé à revoir son modèle de développement

Le Maroc décidé à revoir son modèle de développement

Le modèle de développement adopté par le Maroc a besoin d’être renouvelé, et ce en dépit du progrès réalisé par le Royaume dans ce domaine.

C’est en ces termes que le premier ministre marocain, Saad Eddine El Othmani, a annoncé mardi 17 octobre la décision de son gouvernement de revoir le modèle de développement du pays, lors du  Forum de l’agence marocaine de presse (MAP), où il était l’invité. Ce Forum s’est tenu sous le thème « Défis politiques et enjeux économiques ».

Selon le chef de gouvernement, une étude réalisée sur ce modèle de développement, a révélé ses limites et des dysfonctionnements qui entravent la réalisation des objectifs escomptés. Dans ce sens, El Othmani fait savoir qu’une commission se penchera, à compter de la semaine prochaine, sur l’examen des moyens à même de combler ces lacunes.

il est impératif de renouveler le modèle de développement qui n’est plus adapté aux évolutions que connaît le pays, a souligné M. El Othmani. Aujourd’hui, le modèle en vigueur, a-t-il dit, n’assure plus une justice spatiale entre les différentes régions, ajoutant que l’actuel modèle a montré ses limites, notamment en ce qui concerne la réduction des inégalités, le taux de croissance et la création des postes d’emploi.

Pour surmonter ces insuffisances, le gouvernement a prévu, dans le cadre du projet de loi des Finances (PLF) 2018, des mesures économiques et sociales pour booster l’économie nationale.

Il s’agit notamment de l’appui aux PME, de la mise à niveau de l’administration et la lutte contre la prévarication ainsi que le renforcement de la numérisation.

Le PLF a également accordé un intérêt particulier aux secteurs de la Santé, de l’Emploi et de l’Enseignement, a fait savoir M. El Othmani, précisant que son gouvernement mise sur le renforcement des ressources humaines du secteur de la Santé dont «le nombre des postes budgétaires passera de 1.500 à 4.000».

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.