Presse écrite : Le groupe ONA ne représente que 7% du CA publicitaire

Suite à la polémique suscitée par la disparition de l’hebdomadaire arabophone Nichane, l’Infomédiaire a évalué le chiffre d’affaire publicitaire consacré par le groupe ONA à la presse écrite. Ce dernier représenterait, à tout cassé, 7% du montant global.

Ce résultat conforte donc l’analyse selon laquelle le marché publicitaire marocain connaît une anomalie qui fait que les annonceurs privilégient les supports francophones aux dépens de la presse écrite arabophone qui ne peut compter, en grosse partie, que sur les ventes en kiosque.(Infomédiaire)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.