Les taux d’intérêt de la BCEAO maintenus inchangés

Les taux d’intérêt de la BCEAO maintenus inchangés

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a décidé de maintenir inchangés le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidité à 2,50% et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal à 4,50%.

Le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques de l’Union demeure lui fixé à 3,0%.

Cette décision est rendue publique au terme de sa quatrième réunion ordinaire du Comité de Politique Monétaire de la banque centrale, au titre de l’année 2017.

Selon les services de l’institution bancaire, cette décision a été prise au regard des principales évolutions de la conjoncture économique internationale et régionale au cours de la période récente ainsi que les facteurs de risque pouvant peser sur les perspectives à moyen terme de stabilité des prix et de croissance économique de l’Union.

Dans son analyse, le Comité affirme avoir relevé sur le plan international que l’activité économique à l’échelle mondiale s’est raffermie au troisième trimestre 2017, sous l’effet notamment de la bonne orientation de la croissance aux Etats-Unis, dans la Zone euro et dans certains pays émergents.

A en croire cette instance de la BCEAO, les cours des principales matières premières exportées par les pays de l’Union ont connu des évolutions contrastées au cours du troisième trimestre 2017. Les cours de l’huile de palmiste, du pétrole, du café, de l’or et du cacao ont augmenté, alors que ceux du coton, de la noix de cajou, du caoutchouc et de l’huile de palme se sont repliés.

Selon les perspectives économiques du Fonds Monétaire International (FMI) publiées en octobre dernier, la production mondiale devrait s’inscrire en hausse de 3,6% en 2017 après 3,2% en 2016.

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) s’attend à une croissance de 6,7% en 2017.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.