Le Cameroun pas prêt pour la CAN 2019

Le Cameroun pas prêt pour la CAN 2019

Une vingtaine de jours après avoir déclaré que la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) se tiendra au Cameroun et aucun plan B n’était  envisageable, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), s’est rétracté pour dire que le Cameroun n’est finalement pas prêt pour organiser ce tournoi footballistique.

Dans une interview accordée le 28 août à Kwese Sports, Ahmad Ahmad, s’est montré sceptique quant à la capacité du Cameroun à réunir toutes les conditions requises pour organiser la prochaine CAN.

«Je ne suis pas sûr que le Cameroun soit prêt à organiser la CAN», a déclaré le patron de l’instance dirigeante du football africain. «Beaucoup de choses manquent encore, et il reste très peu de temps», a-t-il relevé.

Pour Ahmad, le plus gros problème du Cameroun réside dans les infrastructures. «Le Cameroun a toujours de gros problèmes d’infrastructures, comme les terrains et même les hôtels », a-t-il expliqué, soulignant que le pays est très en retard sur le chronogramme préétabli.

Il y a quelques mois, Ahmad Ahmad avait émis des doutes sur la capacité du pays des Lions indomptables à organiser cette compétition donnant l’avantage à la candidature du Maroc pour abriter cette grande messe du football africain. Mais cette sortie avait suscité un tollé au Cameroun, où certains responsables l’avaient même interprété comme un règlement de compte à l’endroit de son prédécesseur, Issa Hayatou.

Récemment, le président camerounais, Paul Biya, avait promis de respecter le cahier des charges relatif à l’organisation de la CAN 2019 prévue du 7 au 30 juin.

Dans tous les cas, on en saura un peu plus sur le sort du dossier de candidature du Cameroun lors de l’assemblée générale extraordinaire de la CAF qui se tient le dimanche 30 septembre en Egypte.

En plus du Maroc, la Guinée Equatoriale pourrait être désignée par la CAF pour sauver les meubles.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.