CEDEAO: Le fisc ouest-africain se tourne vers les secteurs informel et minier

CEDEAO: Le fisc ouest-africain se tourne vers les secteurs informel et minier

Le Forum des administrations fiscales ouest-africaines (FAFOA), tient à Abidjan, sa 14ème Assemblée générale sous le thème : «Mobilisation des ressources domestiques en Afrique de l’Ouest : la fiscalisation des secteurs informel et minier».

Les secteurs informel et minier sont, dans les États de cette région de l’Afrique, particulièrement marqués par l’existence de niches, relève le FAFOA. Ainsi, à travers ces assises, les autorités de l’administration fiscale, envisagent d’explorer le potentiel fiscal afin de dresser les problématiques de la fiscalisation.

Cette rencontre devrait permettre aux investisseurs de « partager leurs expériences au cours de ces assises qui offrent un cadre privilégié pour confronter les pratiques afin de relever les défis », a souligné Peter Dossou Kponor, du directoire du FAFOA.

Il a noté la présence à cette Assemblée générale, des représentants des organisations professionnelles et des chambres consulaires du secteur privé.

Il s’agit de « renforcer notre coopération en matière fiscale afin que les disparités entre nos pratiques et cadres juridiques n’offrent pas aux opérateurs mal intentionnés, des occasions de contourner nos lois et de soustraire à leurs obligations fiscales », a déclaré pour sa part, Sié Abou Ouattara, directeur général des impôts de Côte d’Ivoire.

Le FAFOA offre aux autorités fiscales des Etats de l’Afrique de l’Ouest, un cadre privilégié pour confronter les meilleures pratiques et partager les solutions de mise en œuvre pour faire face aux défis des administrations fiscales dans la définition des politiques et la gestion des impôts, a-t-il ajouté.

L’AG du FAFOA qui prend fin ce 28 septembre à Abidjan, s’emploie à définir une politique fiscale soutenable pour les secteurs informel et minier.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.