Le Maroc prépare un plan intégré et exhaustif pour la formation professionnelle

Le Maroc prépare un plan intégré et exhaustif pour la formation professionnelle

Le gouvernement marocain a tenu ce jeudi 04 octobre à Rabat, sa réunion du Conseil avec à l’ordre du jour, la remise à niveau de la formation professionnelle.

Le gouvernement est en train de mettre au point un plan intégré et exhaustif afin de rehausser le niveau de la formation professionnelle conformément à des objectifs aux contours biens définis, a affirmé le chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani.

« Il importe d’aboutir à une offre diversifiée et de qualité (en matière de formation professionnelle) et de rehausser le niveau de ce secteur pour qu’il se mette au diapason des besoins du marché et des métiers d’avenir et des spécialités prometteuses », a déclaré le chef du gouvernement marocain.

Il a fait noter que l’exécutif consacre une place de choix à la formation professionnelle pour qu’elle ne soit pas marginalisée, d’autant plus qu’il s’agit d’un secteur pourvoyeur de compétences et de diplômés qui ont fait honneur au Maroc.

Sur le même chapitre, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, en a fait échos à l’ouverture de la troisième édition du Forum Africa IT Expo (AITEX), qui se tient les 4 et 5 octobre à Rabat, autour du thème «Quel digital pour l’Afrique du futur»?.

Elalamy a annoncé que son département compte créer des structures de formation complémentaire en nouvelles technologies destinés aux diplômés, dont le nombre est estimé à 500.000 jeunes.

« L’idée sur laquelle nous travaillons avec le secteur et la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI) en particulier, c’est de mettre en place des structures de formation complémentaire pour les diplômés qui ont envie de faire partie du monde du digital », a dit le ministre.

« Nous travaillons d’arrache-pied et nous arriverons dans les prochaines semaines à concrétiser la démarche pour répondre aussi à l’appel de Sa Majesté concernant la formation professionnelle», a-t-il précisé.

L’AITEX, sous son nouveau format de Business Forum International, réunit cette année 20 pays, 50 experts et plus de 1.000 participants.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.