La Tunisie met à jour sa carte agricole

La Tunisie met à jour sa carte agricole

La Tunisie envisage de mettre à jour, sa carte agricole avec l’appui de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Un accord de coopération technique vient d’être signé entre le ministère tunisien de l’Agriculture et la FAO, pour l’élaboration des études devant permettre une mise à jour et une amélioration des fonctionnalités de la carte agricole tunisienne.

« L’accord vise une mise à jour de la carte agricole de 20 ans, en y intégrant des données relatives au monitoring, aux potentialités agricoles et à l’état des cultures et des ressources en eau disponibles en temps réel », a fait savoir le directeur général de l’Institut national agronomique de Tunisie (INAT), Fayçal Ben Jeddi.

Selon les explication de Fayçal Ben Jeddi, ledit accord a aussi pour objectif l’adoption d’un modèle de conception des données permettant l’utilisation de la carte agricole, en tant qu’outil d’aide à la décision dans les choix de développement agricole et le renforcement des capacités nationales sur les techniques de gestion de l’eau et l’interprétation de données relatives à l’état hydrique des cultures.

« La sécurité alimentaire est un enjeu international majeur », a rappelé le ministre tunisien de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Taieb, soulignant que « la stratégie nationale en la matière consiste à coopérer avec la communauté internationale afin d’intensifier l’action vers le but ciblé par la FAO, à savoir Faim Zéro en 2030 ».

Pour la Tunisie, il est aussi question d’adapter son agriculture aux changements climatiques et aux mutations technologiques qui s’accélèrent à l’échelle internationale, pour une meilleure sécurité alimentaire à l’échelle nationale.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.